Audrey a 31 ans. Elle aime donner son deuxième et troisième prénom qui lui rappellent ses origines italiennes : Victoria et Noéva. Car c’est son père qui est italien et c’est dans ce pays qu’elle a passé tous les étés de son enfance, en famille. Ce voyage, c’était tout un rituel : 1200 km de trajet en voiture à écouter Eros Ramazotti et Zuccherro et sans pause tant que le tunnel du Mont Blanc n’était pas passé ! À quoi bon s’arrêter si ce n’est pas pour manger des foccacia ou des gelati…

Audrey, elle, est née de Dijon mais vit désormais à Paris. 

Elle considère avoir fait un parcours ultra classique, un bac économique et social puis une école de commerce international en 5 ans. Elle a débuté sa vie professionnelle comme chef de projet packaging en CDD chez Carrefour, au siège France. Son travail consistait alors à décider avec l’aide d’une agence, du design des packagings (quel message envoyer aux consommateurs à travers le pack d’un produit et comment l’incarner sur ce petit espace) puis de faire appliquer la théorie à la pratique ! Couleurs, police, taille du logo, liste d’ingrédients, visibilité du produit en rayon, visibilité du produit dans son contenant, homogénéité de la gamme, praticité, … autant de critères qui entrent en jeu et auxquels le consommateur ne pense pas toujours quand il tend son bras vers le rayon.

Après son CDD, Audrey est au chômage pendant deux mois avant de trouver un nouvel emploi dans une PME familiale française dans l’agroalimentaire. Elle est engagé en tant que chef de produit mais a depuis été promue Chef de Groupe Marketing pour la marque Daco Bello. Aujourd’hui, elle travaille avec toute une équipe pour développer de nouvelles gammes de fruits secs qui répondent aux nouvelles attentes des consommateurs, de plus en plus sensibles à ce qu’ils consomment. Autrement dit, l’origine des produits, un emballage écologique, de meilleures qualités nutritionnelles et une liste d’ingrédients courte. 

À long terme, Audrey aimerait partir en province et créer son entreprise. Elle est très attirée par l’organisation d’évènements et la décoration d’intérieur… donc sûrement quelque chose en lien avec ça.

 

Une peur ? Une peur de plus en plus présente depuis que je suis maman , celle de partir trop tôt et de laisser ma fille sans sa maman… 

Un rêve ? Tout plaquer (CDI, vie à Paris) et partir vivre dans une maison au bord de la mer avec ma fille et mon mari. Créer notre entreprise et profiter de notre vie de famille. 

Une réussite ? Ma plus grande réussite, c’est ma fille. Bon d’accord elle n’a que 4 ans mais elle arrive à me surprendre tous les jours. C’est la plus belle chose que je pouvais offrir à notre famille. J’en suis très fière 

Un regret ? Ne pas avoir creusé toutes les possibilités de formations possibles après le bac. Je suis certaine que des métiers un peu plus manuels m’auraient passionnée. Mais je sais qu’il n’est jamais trop tard pour se former et apprendre le jour où je décide de changer de voie ! 

Une héroïne ? Beaucoup de femmes. Notamment celles qui savent allier vie perso et vie pro. Ma première héroïne: ma maman ! Elle a su évoluer dans sa carrière tout en s’occupant de ma sœur, de moi… mais aussi d’elle! Jongler entre le travail, la maison, les activités, les devoirs, souvent toute seule car mon papa était sur la route la plus grande partie du temps.

Dernier truc qui t’a inspirée ? Je fouille tout le temps sur Pinterest, Instagram et j’adore faire des activités manuelles. Je prends du temps avec ma fille pour créer des choses avec des petits truc récupérés à droite et à gauche. Une flûte de pan avec des pailles en papier, des cadres avec des bâtonnets en bois, des dessous de verre avec des perles à repasser, un photophore avec des coquillages ramassés sur la plage….

Une manie ? Toujours aller voir ma fille avant d’aller me coucher pour la regarder et m’assurer qu’elle aille bien. Ça m’apaise avant de dormir 

Une habitude ? Un verre de coca zéro en rentrant du travail. Difficile de m’en passer. J’essaie depuis peu d’alterner et de boire de l’eau pétillante en me disant que c’est plus naturel et donc meilleur pour la santé. 

Un livre de chevet ? J’adore les romans frais et légers. Ça m’aide à décompresser après une longue journée parisienne. 

Une musique ? J’adore plein de styles de musique mais quand je ne sais pas quoi écouter sur Spotify je mets « Best of Glee ». J’ai adoré découvrir et redécouvrir des chansons grâce à cette série. Ça me donne la pêche et parfois même quelques frissons !

 

***

Vous voulez être la prochaine Girl Next ? Écrivez-nous à hello@frenchcuriosityclub.com">hello@frenchcuriosityclub.com

Pour participer, aucune condition. Il suffit juste d’être vous ! Et de nous accorder un peu de temps pour une interview 😉

 

Un portrait signé Sophie Astrabie.